[Proposition de Novelle] N° Etp-002- Sur les Ecoles de Medecin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Proposition de Novelle] N° Etp-002- Sur les Ecoles de Medecin

Message par Belisiare Angelopoulos le Sam 27 Mai - 11:40





CABINET DE MONSIEUR LE CUROPALATE EN CHARGE DE L'ENSEIGNEMENT TECHNIQUE, PROFESSIONNEL
Monsieur le CUROPALATE  

_______________________________________________________________
- NOVELLE  N° Etp-002- Sur les Ecoles de Medecine-

NOUS, Belisaire Angelopoulos , en tant que Curopalate en charge de l'Enseignement Technique et Professionnel  à tous SALUT !

Le Boulé entendu,
L'Ekklesia consultée,  
Nous décrétons  et nous ordonnons ce qui suit:

Article Premier.

Il sera établi en Hyperborée, cinq Ecoles nationales de l'art de guérir,sous le nom de collèges de Médecine. L'enseignement complet de la médecine, de la chirurgie et de la pharmacie sera fait également dans les dits collèges, par douze professeurs entre lesquels seront partagées toutes les parties théoriques et pratiques de cet enseignement.

II.

A chacun des collèges de médecine sera annexé un hôpital dans lequel la médecine la chirurgie et l'art des accouchements seront enseignés près des lits des malades.

III.

Il sera formé dans chaque Nome, auprès des hôpitaux civils, militaires et de la marine, des écoles secondaires de médecine, dans lesquelles les médecins attachés à l'hôpital enseigneront les éléments de l'art de guérir, et les pharmaciens, ceux de la pharmacie.

IV.

Il sera établi dans les hôpitaux disposés pour l'enseignement, des bourses pour défrayer entièrement ou en partie des élèves choisis qui seront employés dans l'hôpital à l'une des parties du service. Les Nomes détermineront l'étendue et l'application de ce secours.

V.

Les chaires de toutes les écoles de médecine seront données au concours ; le mode de rénovation des maîtres sera déterminé par un réglement particulier.

VI.

Le traitement de chacun des professeurs consistera en un appointement qui lui seront payés par le trésor public, et une rétribution qui lui sera payée par chacun des étudiants qui voudra suivre ses leçons. Un réglement particulier en déterminera la quotité.

VII.

Les élèves seront absolument libres pour le lieu,l'époque,l'ordre, la durée et le mode de leurs études. En conséquence ils ne seront tenus ni ç s'inscrire sous les différents professeurs , ni à présenter des certificats d'assiduité ; mais tous ceux qui voudront exercer l'art de guérir ou la pharmacie, subiront préalablement, dans un des collèges de médecine, les épreuves déterminées pour l'une et pour l'autre partie par le corps législatif.


VIII.

Dans ces examens les candidats répondront de vive voix aux questions qui exigent des démonstrations, par écrit à celles qui n'en exigent pas .

IX.


L'examen de médecine pratiques fera dans un hôpital ou l'école clinique aura été établie, et près des lits des malades sur l'état  et sur le traitement desquels l'élève donnera par écrit son avis motivé. Ce sera sur cet écrit qu'il sera jugé définitivement par les examinateurs.


X.

Tout homme âgé de vingt cinq ans, qui,  dans ces preuves, aura été reconnu capable d'exercer l'art de guérir, sera déclaré médecin.

XI.

Sous cette dénomination de médecin ;, seront compris à l'avenir tous les individus qui étaient ci-devant désignés sous les noms de médecins et de chirurgiens ; les études, les épreuves, les droits et les devoirs seront les mêmes pour les uns et les autres, sans aucune distinction quelconque.

XII.

Les médecins reçus dans l'un des collèges, pourront exercer la médecine dans toute l'étendue du Tsarat. Il suffira qu'après avoir fait reconnaître leurs lettres de réception, ils se fassent inscrire sur le registre du Dème dans le ressort duquel ils se proposeront d'exercer leur art. Eux seuls seront admissibles au titre et aux fonctions, soit publiques, soit privées, de leur profession, pour l'enseignement, la pratique et les rapports, dans tous les établissements civils et militaires.

XIII.

Tous ceux qui, à l'âge de vingt cinq ans auront été trouvés capables d'exercer la pharmacie, seront déclarés pharmaciens ; ils pourront seuls exercer cette profession dans toute l'étendue du Tsarat.

XIV.

L'Ordonnance et la vente des médicaments sont incompatibles ; aucun individu ne pourra, hors le cas de nécessité , joindre les fonctions de médecin à celles de Pharmacien.

XV.

Toute personne non reçus Médecin ou pharmacien, dans un des grands collège de médecine, qui en prendra le titre dans un acte ou un écrit quelconque, ou qui se permettra d'exercer habitullement la médecine ou la pharmacie, sera punie d'une amende de 1000 hyperpyrons.

XVI.

Les receptions seront gratuites.

XVII.


Les concours, les leçons, les examens, les réceptions, tous les actes et tous les exercices des Ecoles de médecine, se seront publiquement en langue hyperboréenne.

XVIII.

Il sera dans un des hôpitaux de chaque Nome, une école de l'art des accouchements, à laquelle seront appelées les sages femmes des divers Nomes.


XIX.
Tous corps de médecine, de chirurgie et de pharmacie, connus sous les noms de facultés, de collèges, de communautés ; toutes charges, toutes privilèges, relatifs à l'art de guérir ou ç la pharmacie, sont supprimés, à dater du présent décret, toutes réceptions de médecin, de chirurgiens et de pharmaciens  sont interdites jusqu'à l'établissement  des nouvelles écoles de Médecine.

XX.

Monsieur le Curopalate en charge de l'Enseignement Technique et  Professionnel  est chargé de l'exécution de la présente novelle.

MANDE et ordonne à tous les corps administratifs et tribunaux, que les présentes ils fassent consigner dans leurs registres, lire, publier et afficher dans leurs Nomes, Démes et ressorts respectifs, et exécuter comme loi de l'Empire : en foi de quoi nous avons signé ces présentes, auxquelles nous avons fait apposer le sceau de l'État.

Donné à Byzas, le 20 Aprilios de l'an de Grâce 1937, de notre règne le premier.

Pour le Curopalate
B. Angelopoulos

Collationné et conforme à l'original reçu au bureau de Monsieur le Proèdre le 4 Sepotembrios 1937.


_________________
Sa Haute Naissance Bélissaire Angelopoulos

Curopalate en charges des Enseignements Techniques et Professionnel;
Baron d'Aivray
Chevalier de Troussy
Chevalier de l'Ordre du Griffon d'Or
Chevalier de l'Ordre de Konstantinos III
Chevalier de l'ORdre IMpérial du Mérite
avatar
Belisiare Angelopoulos

Date d'inscription : 31/12/2016
Messages : 3
Localisation : Byzas
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Proposition de Novelle] N° Etp-002- Sur les Ecoles de Medecin

Message par Le Très Honorable Proèdre le Lun 4 Sep - 14:05

Le dépôt des amendements concernant cette loi débute aujourd'hui et jusqu'au 9 Septembrios 1937.

_________________
Le Très Honorable  Monsieur  le  Proèdre

Président de l'Ekklesia
avatar
Le Très Honorable Proèdre
P.N.J.

Date d'inscription : 03/01/2017
Messages : 130

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum