Glossaire des Titres et fonctions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Glossaire des Titres et fonctions

Message par Ioannes Rallis le Dim 25 Déc - 22:02

A

Agentes in rebus: Traduit par "Messager", est un  membre du Magistère des Offices, il avait pour fonction de transporter les messages impériaux. Ses membres peuvent également avoir des fonctions de police et agissent comme espions du Palais.

Akolouthos:  Ou Acolythe est un commandant d’un contingent formé d’étrangers.

Akritai: l'Akritès  Civils et militaires qui défendent les frontières orientales du Tsarat.

Aktouarios (rapporteur): fonctionnaire dont la charge est de consigner les minutes des sessions de l'Ekklesia.

Allaximoi (allaximoi ): serviteurs du Palais chargés de la garde-robe impériale.

Ameralios (amiral) : terme signifiant le commandant de la flotte.

Anagrapheus (anagraphe): Fonctionnaire du Trésor, généralement rattaché à un thème, dont la fonction principale était la révision du cadastre et le mesurage des terres.

Anthypatos (proconsul): À l’origine, le rang le plus élevé des gouverneurs de provinces.

Antigraphēs (antigraphès): Chargé des lettres diplomatiques

Antiprosopon (antiprosopon): Terme générique signifiant « député » ou « représentant », signifiant un membre de l'Ekklesia.

Apo eparchon (apoéparque): Titre honorifique à l’origine de haute distinction pour désigner entre autres les anciens Eparques.

Apographeus (apographe): Fonctionnaire du Trésor qui aide l'Anagrapheus dans sa tâche.

Apokrisiarios (apokrisiaire): Représentant d’un Episkopos ou d’un Higoumène auprès d’autorités supérieures. La plus importante fonction des Apokrisiaroi était de représenter les Églises de provinces à la cour impériale.

Archiepiskopos (archevêque):  titre employé pour désigner les sièges épiscopaux les plus importants du Tsarat.

Archimandrites (archimandrite) [ἀρχιμανδρίτης, de ἀρχι archi- « le plus élevé » et de μάνδρα mandra, « endroit clos » d’où « monastère »]: Higoumène senior administrant un monastère important ou supervisant plusieurs petits monastères.

Archon (archonte): Titre désignant un magistrat.

Archon tēs charages (archon des charages): Fonctionnaire responsable de la Monnaie impériale, à tout le moins pour la production de pièces d’argent et de bronze.

Archontopoulos (archontopoulos): Signifiant « fils d’un archonte » et désignant les soldats, membres d’un corps d’élite formé d’orphelins de commandants militaires morts au combat.

Arkarios (archarios): Terme désignant des fonctionnaires subalternes du Trésor chargé d’opérations financières.

Armophulakes (armophilaques): Fonctionnaire ayant la charge de l’équipement militaire impérial

Asekretis (asecretis ou protoasecretis): Fonctionnaires formant l’échelon supérieur des bureaux (secreta) de la chancellerie.

Atabey ou Atabeg (atabek): Tuteur d’un Prince Halaouite mineur qui demeurait chef de l’État même après la majorité du prince.

Atriklines (atriklinès): Officier palatin chargé de l'étiquette, des questions de préséance, et de façon générale et l'ordre dans les banquets impériaux.

Autokrator (autocrate): Terme signifiant « souverain absolu », équivalent grec de celui d’ « imperator » romain, mais n’impliquant pas de fonction militaire.

B

Bailo (bailli): Ancien Titre  de Gouverneur.

Basileopator (basileopato): Littéralement, « père de l’empereur ».

Basileus (basileus ou empereur): Titre utilisé à l’origine pour désigner les souverains perses; il fut adopté par Héraclès, après sa victoire sur les Perses, pour désigner le souverain du Bassilissat.

Basilikoi anthropoi (litt. « hommes de l’empereur »): Terme servant à indiquer deux catégories de fonctionnaires. Au sens large, inclut tous les fonctionnaires supérieurs; au sens strict, désigne un échelon relativement modeste de serviteurs impériaux incluant les spatharokandidatoi et les stratores.

Basilissa (basilissa ou impératrice): Épouse du Basileus.

Beg (beg): Titre Halaouite apparu vers le VIIIe siècle pour désigner un chef militaire ou un chef de tribu; équivalent du titre arabe émir.

Beglerbeg (beglerbeg): Dans l’empire Halaouite, gouverneur d’une province.


C


Caesar (césar): Titre réservé aux fils du Tsar.

Calife (calife, lit. « successeur »): Titre Halaouite donné aux successeurs du prophète Halaouite. Le calife jouissait d’une autorité aussi bien spirituelle que temporelle.

Chartophylax (chartophylax) [χαρτοφύλαξ, de χάρτα, « document » et φύλαξ, « gardien, conservateur »]: Archiviste d’une église ou d’un monastère responsable des documents officiels, de la correspondance, etc. Sa contrepartie civile était le chartoularios .

Chartoularios (chartulaire) [χαρτουλάριος, de χάρτης « document officiel »]: Terme générique désignant une des catégories de fonctionnaires des bureaux ou ministères (secreta) impériaux, aux côtés des notaires et des kankellarioi. Dans l’armée, le chartoularios du thème relevait du stratège, mais ses fonctions le rattachaient au bureau du logothète. Il semble avoir eu la responsabilité de la paie des officiers et des soldats.

Chartoularios tou kanikleiou (chartoularios tou kanikleiou lit. « gardien de l’encrier »): voir kanikleios.

Chartoularios tou sakelliou (chartoularios tou sakelliou): Fonctionnaire qui assurait la gestion du domaine privé du Tsar.

Chorepiskopos (chorévêque) [χωρεπίσκοπος] : Évêque junior, détenteur de pouvoirs limités et présidant une communauté rurale, souvent sous la juridiction d’un évêque urbain.

Colonus: Métayer attaché de façon héréditaire à la terre qu’il cultivait pour un propriétaire lequel devait en retour le protéger et payer ses taxes.

Comes (comte):  Le titre de comes impliquait à l’origine une relation privilégiée entre le titulaire et la famille impériale (comes signifie littéralement « compagnon »). Comme titre honorifique, il était attribué à divers hauts fonctionnaires impériaux comme le magister officiorum et le questeur. Comme fonction, il désignait certains hauts fonctionnaires à la tête d’un département comme le comes sacrarum largitonum ou le comes rerum privatum ou des administrateurs de provinces comme le comes Aegypti. À des niveaux moins élevés, il était attribué à des fonctionnaires exerçant des fonctions économiques ou fiscales sans être membres du consistorium ou conseil privé de l’empereur. Par la suite, le terme sous sa forme grecque de komes continua à être utilisé tant dans la hiérarchie bureaucratique (komes hydaton, komes tes kortes) que dans la hiérarchie militaire et navale.

Comes rerum privatum (comte des domaines privées): Haut fonctionnaire administrant les domaines impériaux.

Comes sacrarum largitionum (comte des largesses sacrées): Haut fonctionnaire  administrant le Trésor public de même que les industries d’État, la monnaie impériale et les douanes.

Consistorium (consistoire): Ce conseil réunissait les plus hauts fonctionnaires de l’État dont le magister officiorum, le comes sacrarum largitionum et le quaestor sacri palatii. Il avait pour fonction de conseiller le Tsar sur les affaires de l’État. Ses réunions portaient le nom de silentium.

Curiales (curiales): Membres d’un conseil municipal (en latin, curia; en grec, boulè).

Curopalate (Secrétaire d'Etat): Haut fonctionnaire membre du Gouvernement.

D

Dēmarchos (dēmarque): Dirige une ville ou village de moins de 20 000 habitants.

Despotes (despote) [δεσπότης, lit. « seigneur », « maitre »]: Le titre de despote est un apanage important de la famille du Tsar.

Deuteros (deuteros): Eunuque chargé des insignes impériaux. Il avait sous ses ordres le hoi epi ton allaximon (voir alleximoi), les vestitores et les hoi epi ton axiomaton.

Dikaiodotes (dikaiodotes): Juge de haut rang.

Dikaiophylax (dikaiophylax): Juge subalterne.

Dioiketes (dioikètes): Terme désignant plusieurs agents fiscaux, probablement reliés à la perception des taxes.

Dishypatos (dishypatos) [δισύπατος, lit. « deux fois hypatos »]: Titre désigant une personne devenu par deux fois Hypatos.

Dîvân/dîwân (divan): Dans l’empire Halaouite, conseil du gouvernement.

Domestikos (domestique) [δομέστικος, du latin domesticus, « appartenant à la maison »]: Titre donné à une large catégorie de fonctionnaires ecclésiastiques, civils et militaires.

Domestikos ton exkoubiton (domestique des excubites) [δομέστικος τῶν Έξκουβίτων, lit. « sentinelles »]: Commandant du tagma ou régiment des excubites, corps d’élite créé par Léon Ier pour servir de garde impériale.

Domestikos ton hikanaton (domestique des hikanates) [δομέστικος τῶν Ἱκανάτων, lit. « les hommes capables »]: Commandant du tagma ou régiment des hikanates, corps d’élite basé près de Konstrantinoupolis.

Domestikos ton noumeron (domestique des noumerons) [δομέστικος τῶν Νουμέρων, du latin numerus « nombre »]: Commandant d’une garnison de Byzas qui incluait probablement les Teichistai, c’est-à-dire « ceux des murs ». Contrairement aux autres tagmata, les numeri se distinguaient par le fait qu’il s’agissait d’un régiment d’infanterie. Leur nom viendrait de Numera, une caserne du palais utilisée comme prison.

Domestikos ton optimaton (domestique des optimates) [δομέστικος τών όπτιμάτων]: Même s’il portait le titre de domestique, le commandant des optimates occupait le poste de stratège ou gouverneur du thème du même nom et résidait à Nicomédie. Les optimates étaient comme les noumerons un corps d’infanterie.

Domestikos ton scholon (domestique des scholes) [δομέστικος τῶν Σχολῶν]:  Ce domestique hérita du commandement du régiment des scholes, l’unité d’élite par excellence. Durant les campagnes militaires, il pouvait commander l’ensemble des armées de terre permanentes de l’empire, distinctes des troupes des thèmes.


Doux (commandant, général): le doux commande les troupes stationnées dans chaque province; avec l’avènement des thèmes, il fut placé sous la juridiction du strategos ou gouverneur de la province. À partir d’Alexis Comnène le titre s’appliqua à tous les gouverneurs de thèmes.

Droungarios (drongaire): À l’origine, officier supérieur de province, commandant un droungos ou subdivision de l’armée d’un thème. Le droungarios correspondait à un rang élevé situé sous le tourmarque et au-dessus du komes. Il y avait également un droungarios tes viglas ou commandant de la garde, chargé de la garde de l’empereur soit lors de ses expéditions en province, soit au palais à Byzas et un droungarios tou ploimou qui commandait la flotte impériale basée à Byzs par opposition aux flottes basées dans les provinces.

Droungarios tou arithmou (drongaire des arithmou): Le troisième tagma était connu sous deux noms : o arithmos et ē vigla (la vigile). Il semble que ce corps d’armée ait précédé les tagmata et qu’il ait déjà existé au VIe siècle, ce que reflèterait le titre archaïque de son commandant. Lors des campagnes impériales, les soldats agissaient comme sentinelles et leur commandant avait la responsabilité de la sécurité du camp où il recueillait et transmettait les ordres de l’empereur. Sa charge semble avoir inclus la garde des prisonniers de guerre.

Dux (duc): Forme latine de doux.

Dynatoi (puissants): Terme légal pour désigner les détenteurs de titres ou de fonctions susceptibles d’utiliser leur position pour augmenter leur pouvoir aux dépens de personnes plus faibles. Incluait les officiers supérieurs de l’armée, les hauts-fonctionnaires, les évêques, etc.

E


Ek prosopou (ek prosopou): Terme générique désignant un assistant (de divers fonctionnaires civils ou religieux) ou un représentant (le strategos en tant que représentant de l’empereur). Synonyme de antiprosopon.

Emir (émir): Autre nom du Titre Halaouite de  beg ou bey, signifiant commandant. Au début ne s’appliquait qu’à des commandants militaires, mais fut étendu par la suite à des personnes exerçant une autorité civile.

Empraktoi (latin : in actu positii): Titre désignant les personnages occupant effectivement une fonction dans l’empire par opposition aux apraktoi qui ne recevaient ce titre que de façon honorifique.

Eparchos (éparque) [ἔπαρχος (τής πόλεως)]: Titre  d'une membre de la division territoriale du Tsarat.

Episkeptites (épiskeptites): Fonctionnaires subalternes dont la majorité servait d’intendants dans les domaines impériaux. Les episkeptitai ecclésiastiques étaient des comptables envoyés par l’oikonomos.

Episkopos (évêque): Titre le plus élevé dans les ordres majeurs du clergé Catharodoxe. Inclut les dignités supérieures comme les métropolites, les patriarches, etc. Administrations civile et religieuse se recoupant à l’origine, les épiskopos tout comme les édiles municipaux jouaient un rôle important dans les finances et l’administration d’une ville.

Epi tēs katastaseos (epi tes katastaseos): Titre pouvant être rendu par « maitre de cérémonies ». Fonctionnaire ayant probablement succédé au comes dispositionum et ayant la charge de voir aux détails du programme quotidien de l’empereur.

Epi tēs trapezes (epi tes trapezes): Eunuque chargé des banquets impériaux. Il présentait les invités à l’empereur, servait celui-ci et présentait les plats de la table impériale aux invités.

Epi tēs trapezes tēs Augoustes [ό ἐπί τής τραπέζης τής Αὑγούστης]. Fonctionnaire ayant, entre autres responsabilités, la charge des barques privées de l’impératrice.

Epi ton anamneseon (epi ton anamneseon): Fonctionnaire qui avait pour tâche de conserver la mémoire des grands généraux et autres personnalités dont le nom devait être perpétué dans l’Histoire.

Epi ton deèseon (epi ton déèseon): Fonctionnaire qui avait pour tâche de recevoir les pétitions reçues par l’empereur et d’y répondre.

Epi ton kriseon (epi ton kriseon): Juge qui présidait un tribunal tout comme le droungarios tes viglas, le questeur et l’éparque.Il devait régler les problèmes juridiques présentés par les juges des thèmes lorsque ceux-ci n’avaient pas une connaissance suffisante de la loi.

Epi tou eidikou (epi tou eidikou): préposé chargé de l’eidikon ou trésor spécial.

Epoptai ton thematon: Fonctionnaires chargés du contrôle des taxes dans les provinces.

Ethnarchès (ethnarque) [ἐθνάρχης, de ἔθνος, « peuple » et άρχων, « chef »]: Terme, possiblement d’origine hébraïque, désignant le chef d’un peuple vassal qui n’était pas dirigé par un roi.

Exaktor (exactor): Fonctionnaire du Trésor dont la tâche était de récupérer les arriérés d’impôts et de taxes. Généralement rattachés à une ville, ils avaient divers subalternes dont les praktores.

Exarchos (exarque) [ἔξαρχος]: Terme désignant un fonctionnaire civils. L’Exarque devint le gouverneur d’un Exarchat, exerçant les pouvoirs civils et militaires.  L’exarque combinait les pouvoirs civils et militaires et jouissait d’une plus grande indépendance que les autres gouverneurs de province.

Exisotes (exisotes): Fonctionnaire du Trésor dont les fonctions semblent analogues à celles de l’apographe.

Exkoubitores (excubites) [ἐξκουβίτορες or ἐξκούβιτοι lit. « ceux qui sortent du lit » i.e. les sentinelles] : Membres de la garde impériale d’élite créée par Léon Ier et commandée d’abord par un komes exkoubitores, plus tard par un domestikos exkubitores.

Exokatakoiloi (exokatakoiles): Terme utilisé à partir du XIe siècle pour désigner les cinq ou six principaux adjudants d’un évêque ou d’un patriarche : megas oikonomos, megas sakellarios, megas skeuophylax, chartophylax, le chef du sakellion et, plus tard, le protekdikos.


G

Ghâzî (ghazi): Dans l’empire Halaouite, chef d’une confrérie religieuse préconisant de porter la guerre dans les territoires infidèles.

H

Hetaireiarches (hétériarque): Commandant de l’hétairie ou corps de mercenaires étrangers responsable de la sécurité du palais impérial. Il est également chargé de missions délicates par l’empereur et peut à l’occasion être placé à la tête des armées. Deviendra par la suite le megas hetarireiarches (grand hétériarque) dont la principale fonction sera de déjouer les complots dirigés contre l’empereur.

Hègoumenos (higoumène) [ἡγούμενος, « conducteur »]: Supérieur d’un monastère catharodoxe.

Hikanatoi (hikanatoi) [Ἱκανάτοι], lit. « les hommes capables » : Membres d’un régiment (tagma) d’élite de la cavalerie. Commandés par un domestikos.

Hypatos (hypate) [ὕπατος]: Consul

Hypatos ton philosophon (philosophe suprême): Titre donné au président de l’école de philosophie de Byzas.[/u]

_________________
Sa Grâce Ioannès Rallis

Duc de Rallis et du Tsarat;
Duc de Fouq;
Marquis de Vylleine et du Tsarat;
Marquis de Luydres;
Comte d'Aveysan et du Tsarat;
Comte d'Auzaunne;
Vicomte de l'Hausbépine et du Tsarat;
Vicomte de Dentelain;
Baron de Quandale;
Chevalier de la Valette;
Protoasékretis;
Grand Maitre des Ordres Impériaux;
Président du Boulé;
avatar
Ioannes Rallis
Admin

Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 199
Localisation : Byzas
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossaire des Titres et fonctions

Message par Ioannes Rallis le Dim 25 Déc - 22:16

K


Kandidatos (candidatos), du latin candidus « blanc »]:Désigne les membres d’une unité servant de corps de garde du Tsar choisis pour leur taille et leur force, et reconnaissables à leur tunique blanche. Devint une dignité reliée à des fonctions subalternes dans l’armée et la fonction publique.

Kanikleios (kanikleios): Fonction  désignant l’un des secrétaires privés de l’empereur. Il est généralement désigné comme ό έπί τού κανικλείου ou ό χαρτουλάριος τού κανικλείου. Le chartoularios tou kanikleiou avait la garde de la plume et de l’encre pourpre avec lesquelles le Tsar signait les documents officiels.

Kankellarios (kankellarios): Fonctionnaire ayant  comme tâche d’empêcher le public d’entrer dans le cabinet du ministre et de maintenir les communications entre celui-ci et le département des Affaires générales.

Kastresios (kastresios): Serviteur impérial, généralement eunuque, chargé du logement et de la nourriture du Tsar

Kastrophylax (kastrophylax): Commandant d’une forteresse. Nommé par le Tsar, il avait la charge de l’entretien du kastron et de la sécurité à l’intérieur de ses murs.

Katepan:  Gouverneur d’une province comprenant plusieurs thèmes.

Katholikos ou Catholikos (katholikos):  Titre donné au chef de l’Église dans les Provinces.

Kentarchos (kentarchos): Officier subalterne commandant une centurie (100 hommes) dans l’armée de terre ou la marine.

Képhale (chef) [κεφαλή, lit. « tête »)]: Désigne le plus haut fonctionnaire d’une administration provinciale ou municipale.

Khagan (khagan): Titre utilisé pour désigner le souverain Halaouite en  Asie.

Khan (khan): Titre utilisé pour désigner le souverain des pays paiens.

Koitonites (koitonites): Serviteur impérial exerçant ses tâches dans la chambre à coucher du Tsar La distinction avec le koubikoularios n’est pas certaine.

Komes (comte) [κόμης, du latin comes, « compagnon »]: titre utilisé à l’origine pour indiquer un lien spécial avec le Tsar. Il devint un titre honorifique s’appliquant à divers hauts fonctionnaires tant civils que militaires.

Komes hydaton (comte des eaux): fonctionnaire responsable des aqueducs. Possiblement identique au logothetes ton hydaton.

Komes tes kortes (comte de la tente): Officier militaire faisant partie du personnel d’un stratège. Lors de campagnes militaires dirigées par le Tsar, les comtes de la tente des différents thèmes érigent la tente impériale; ils accompagnent également le drongaire de la garde dans les rondes de nuit. Hors des campagnes, ils peuvent être chargés de missions spéciales.

Komes ton teicheon (comte des murs): Commandant d’un corps chargé à Byzas de la défense du mur d’Anastase et de ses environs.

Komes tou staulou (comte des écuries aussi traduit par "comte de l'étable"): Haut fonctionnaire responsable des chevaux et des mules utilisés par l’armée et la cour, responsabilité partagée avec le logothetes ton agelon.

Kommerkiarios (commerkiarios): Fonctionnaire du Trésor, probablement successeur du comes commerciorum, qui contrôlait le commerce aux frontières du Tsarat.

Konostaulos ou kontostaulos (comte des écuries):  La fonction ou le titre désigne selon Pachymère le commandant de mercenaires d'Aithalia; contrairement au komes tou staulou, le terme ne semble pas désigner une fonction précise.

Koubikoularios (koubikoularios), du latin cubicularius, « chambre »]: voir Koitonites.

Kouboukleisios (kouboukleisios): Dignité impériale conférée à des chambellans ecclésiastiques. Comme titre honorifique, elle apparait en conjonction avec les fonctions de chartophylax, skeuophylax, oikonomos, etc.

Kourator ton oikion (curateur ou intendant):  Ce terme est employé pour désigner un fonctionnaire gérant les de domaines impériaux (kouratoreia).

Kouropalates (curopalate) [κουροπαλάτης du latin cura palatii, “responsable du palais”]: Membre du Gouvernement.

Kral (kral): Terme signifiant roi. Titre donné aux souverains Ras.

Krites (juges): Le terme générique de kritai (pluriel de krites), désigne divers hauts fonctionnaires ayant des pouvoirs judiciaires.

Krites tou phossatou (juge militaire): Juge militaire ayant fonction de régler les différends entre soldats.

Ktematinos (ktematinos): Fonctionnaire que l’on croit responsable de la gestion de domaines impériaux. Cette fonction pourrait avoir été créée lorsque celle de megas kourator commença à perdre de l’importance et que ce département fut réparti entre différentes unités secondaires.

L


Libellesios (libellesios, notaire [?]): Fonctionnaire subalterne travaillant dans le bureau d’un questeur. Il semble avoir eu des tâches notariales.

Logariastes (logariaste, vérificateur): Fonctionnaire du Trésor responsable de la vérification des dépenses publiques dans divers départements de l’administration centrale et des provinces.

Logothetes (logothète): Terme venant de λόγος, calcul, comptable. À l’origine, fonctionnaire responsable d’un département ; puis, vérificateur des comptes de l’État. Par la suite, les logothètes prennent une place de plus en plus importante dans l’administration impériale et deviennent de véritables ministres.

Logothetes ton agelon (logothète des troupeaux): Haut fonctionnaire responsable des domaines de l’État en Asie mineure où étaient élevés les chevaux et mules destinés à l’armée et à la poste impériale.

Logothetes ton oikeiakon (logothète de la maisonnée): Haut fonctionnaire responsable de « la maisonnée » (oikiakon). Ses fonctions étaient probablement de nature fiscale et judiciaire.

Logothetes tou dromou (logothète du drome): Chef de la Poste impériale. Il a dans ses attributions la réception des ambassadeurs étrangers.

Logothetes tou genikou (logothète général): Fonctionnaire plus haut responsable de l’administration des finances dans l’empire. Ne pas confondre avec le genikos logothetes, haut fonctionnaire qui contrôlait le commerce aux frontières.

Logothetes tou praitoriou (logothète tou praitoriou ): Haut fonctionnaire impérial dont les fonctions ne sont pas certaines. Le praitorion étant une prison, on en déduit que ses fonctions se rattachaient à la police et à la justice.

Logothetes tou stratiotikou (logothète militaire ): Haut fonctionnaire impérial chargé depuis le VIIe siècle de la paie et de l’approvisionnement de l’armée.

M


Magistros tou óffikío̱n: Fonctionnaire de haut rang, membre du consistoire sacré chargé de l’administration civile centrale. Il a sous ses ordres les agentes in rebus; il reçoit les ambassadeurs.

Magistros (maitre): Le magistros devint le président du sénat et le représentant de l’empereur lorsque celui-ci était absent de la capitale. Lorsqu’un deuxième magistros fut créé, le premier prit le titre de protomagistros. Probablement sous Michel III la dignité commença à être conférée à plusieurs personnes et un ordre restreint se créa.


mágistros tou óffikío̱n: Magister officiorum (maitre des offices): Fonctionnaire de haut rang, membre du consistoire sacré chargé de l’administration civile centrale.

Mandator: Fonctionnaire subalterne au service de l’empereur ou de hauts dirigeants civils (logothètes) et militaires (stratégoi), employé pour des missions spéciales. Dans le Kletorologion, les mandatores sont classés au quatrième rang (ordre ascendant) de la cour impériale. Le protomandator d’un thème, ou chef des mandatores semblait jouir d’une importance considérable.

Megas […]: Composante d’un titre créé par Alexis Comnène. Dans la première partie d’un titre, le qualificatif megas signifie « suprême » ou « en chef ».

Megas domestikos (grand domestique): Commandant militaire suprême des armées de terre après le Tsar.

Megas doux (grand duc): Le megas doux était l’amiral en chef de la marine impériale. Il avait comme assistant le droungarios tou ploimou.

Megas hetaireiarches: voir plus haut hetaireiarches.

Megas logothetes (grand logothète): Haut fonctionnaire chargé  de superviser et de coordonner les autres départements (sekreta).

Merarchēs (mérarque): Rang militaire d’interprétation difficile. Au VIe siècle, l'armée de campagne commandée par un stratège comprenait habituellement trois merē (meros au singulier), chacun étant d'une taille de 700 hommes; chaque meros était divisée en plusieurs moirai comprenant elles-mêmes plusieurs banda. À partir du VIIe siècle, le terme fut progressivement remplacé par celui de tourmarque, et celui de meros par celui de turme. Toutefois, le Kletorologion semble distinguer les deux fonctions, le mérarque étant un tourmarque résidant dans la capitale et n’ayant pas de responsabilité géographique précise.

Metropolites (métropolite) [μητροπολίτης, lit. « de la métropole »]: Épiskopos responsable d’un territoire ecclésiastique coïncidant normalement avec une province civile. Il devait confirmer toutes les élections à des sièges épiscopaux dans son territoire; il convoquait et présidait le consistoire des épiskopos de son territoire qui devait en principe se réunir deux fois par année.

Müfti (mufti): Dans l’empire ottoman, haut dignitaire religieux musulman ayant le pouvoir de rendre une fetvâ.

N

Nobelissimos (nobellissime): Titre réservé aux proches parents du Tsar.

Nomophylax (nomophylax) [νομοφύλαξ, lit. « gardien des lois »]: Fonction créée par Constantin Monomaque pour désigner le doyen de la faculté de Droit de l’université destinée à former les magistrats de l’administration.

O

Oikoumenikos patriarches (patriarche œcuménique): Titre du patriarche de Byzas.

Orphanotrophos (orphanotrophe): Terme venant d’orphanotropheia ou orphelinat, institution qui accueillait non seulement les orphelins, mais aussi les voyageurs. À partir du IXe siècle, les orphanothrophoi devinrent membres de la hiérarchie et jouaient un rôle dans la distribution des charités impériales. Au XIVe siècle, la fonction était devenue un simple titre honorifique conféré à des personnalités connues pour leur philanthropie.

Ostiarios (ostiarios) [ὀστιάριος, du latin ostiarius, « portier »]: À l’origine, fonction réservée à un eunuque qui avait la charge de présenter les invités d’honneur du Tsar. Elle se transforma en simple dignité, se situant entre les spatharokoubikoularioi et les primikerioi et était généralement conférée à des fonctionnaires comme les protonotarioi.

P

Panhypersebastos (panhypersébaste) « tout à fait sébaste »: Titre créé lors de la refonte des titres de noblesse par Alexis Comnène et conféré à de nombreux membres de familles nobles. Égal en dignité au megas domestikos.

Papias tou megalou palatiou (papias tou megalou palatiou): fonctionnaire chargé des services dans le Grand Palais (par opposition à la Magnaura et au Daphnée qui depuis le règne de Michel III avaient chacun leur papias). Il avait en sa possession les clés des portes dont il assurait la sécurité, l’illumination, l’entretien, etc.

Parakoimomenos (parakimomène) [παρακοιμώμενος, lit. « qui dort auprès de »]: Eunuque du palais gardant la chambre à coucher du Tsar. Plus haute dignité à laquelle pouvait prétendre un eunuque.

Paraphylax (paraphylax) [παραφύλαξ, lit. « gardien-chef »]: Officier militaire de rang subalterne.

Parathalassites (parathalassites) [παραθαλασσίτης, lit. « près de la mer »]: Juge maritime responsable de la côte et du port de Byzas, il surveillait l’entrée des marchandises et le paiement des droits de douane.

Patriarche (patriarche): Chef suprême de l'Eglise Catharodoxe.

Patrikios (patrice ou patricien): Titre honorifique, les patriciens furent répartis en deux catégories : les περίβλετοι (péribletoi) conservèrent comme insigne leur tablette d’ivoire et les ἀνθύπατοι καὶ πατρίκιοι (anthupatoi kai patrikioi) et dont les tablettes étaient de couleur pourpre.

Phylarch (phylarque): Titre accordé au VIe siècle à certains chefs de tribus arabes alliés à l’empire.

Porphyrogennetos (porphyrogénète), lit. « né dans la pourpre »]:Titre donné aux Tsars nés dans la chambre du Palais aux murs de marbre de porphyre, signe indubitable de leur ascendance légitime et de leur droit de régner.

Praetor (préteur): Fonctionnaire ayant des pouvoirs judiciaires et de police.

Praktor (praktor): Fonctionnaire subalterne du Trésor. On ignore quelles étaient exactement ses fonctions mais elles semblent assimilées à la collection de taxes. Pourrait être l’équivalent du kommerkiaros.

Prefectus praetorio (préfet du prétoire):  Important fonctionnaire civil responsable de l'exarchat d’une province. Ses fonctions étaient celles d’un ministre de l’intérieur et incluaient des pouvoirs administratifs, financiers, judiciaires et législatifs.

Primicerius (primicier ou primicère):  Ce titre désignait le chef de certains postes à la cour (primicerius sacri cubiculi), de certains départements dans l’administration civile (primicerius notariorum) et militaire (primicerius scholae palatinae). À partir du XIe siècle, le megas primikerios devint une sorte de maitre de cérémonie. Le titre exista jusqu’à la conquête par les Ottomans. Il fut aussi utilisé dans l’Église pour désigner les supérieurs de certaines églises ou chapitres.

Proconsul (proconsul): Fonctionnaire de haut rang gouvernant une province importante.

Proedros (président): S’appliquant au président du Sénat, il fut souvent utilisé pour indiquer une prééminence parmi les détenteurs d’un même titre.

Proeleusimaioi (proeleusimaioi): Terme désignant les dignitaires qui avaient droit de prendre part aux processions impériales (προελεύσεις).

Prokathemenos (président, chef, etc.): Titre désignant un chef de département (prokathemenos d’un sekreta), un président de tribunal (prokathemenos des demosiaka dikasteria « cour d’État ») ou le gouverneur d’une ville.

Proto- : Du grec πρῶτος, protos, ce préfixe que l’on retrouve dans plusieurs titres (voir ci-après) signifie « le premier ». Dans certains cas, il n’a toutefois qu’une valeur honorifique.

Protasekrētis ou protoasekrētis: Chef du collège des asekretis. Comme chef de la chancellerie impériale, il devait notamment superviser la rédaction des chrysobulles.

Protekdikos (protekdikos) [πρωτέκδικος, lit. « premier edikos »]: Titre désignant le clerc qui présidait le ekdikeion, tribunal composé de prêtres. Rattaché à Hagia Sophia, son rôle semble avoir été de protéger les esclaves, les gens ne pouvant payer leurs dettes et ceux qui étaient soupçonnés de meurtres.

Protonotarios (protonotaire) [πρωτονοτάριος, lit. « premier notaire »]: Chef des notaires travaillant dans un département. Il existait deux sortes de protonotaires : ceux de l’empereur, aussi appelés proedroi ou primikerioi et ceux des départements (sekreta).

Protosebastos (protosébaste) [πρωτοσέβαστος]: Titre créé lors de la refonte des titres de noblesse par Alexis Comnène et désignant le premier auguste. Il était conféré aux proches parents de l’empereur ainsi qu’aux membres des grandes familles nobles.

Protospatharios (protospathaire): À l’origine, fonction du chef des spathaires ou porte-épées de l’empereur. L’ordre des protospathaires se différencia probablement de celui des spathaires sous la dynastie des Héraclides. Entre les deux fut insérée une troisième classe, celle des spatharokandidatoi. Devenu titre honorifique, il était attribué à d’importants généraux, des gouverneurs de province et des princes étrangers.

Protospatharios tēs phiales (protospathaire tēs phiales): fonctionnaire responsable des barques privées du Tsar

Protostrator (protostrator):  Dignité élevée dont le titulaire commandait des troupes il avait la fonction de Grand Ecuyer.

Protovestiarios (protovestiaire): Eunuque chargé de la garde-robe privée du Tsar.

Protovestiarites (protovestiarites): Chef d’un détachement appelé vestiaritai, ou garde impériale, qui exerçait également des fonctions fiscales. Son existence est attestée du XIe au XVe siècle, mais à partir du XIIIe siècle ses fonctions semblent avoir été purement fiscales et rattachées à l'armée.

_________________
Sa Grâce Ioannès Rallis

Duc de Rallis et du Tsarat;
Duc de Fouq;
Marquis de Vylleine et du Tsarat;
Marquis de Luydres;
Comte d'Aveysan et du Tsarat;
Comte d'Auzaunne;
Vicomte de l'Hausbépine et du Tsarat;
Vicomte de Dentelain;
Baron de Quandale;
Chevalier de la Valette;
Protoasékretis;
Grand Maitre des Ordres Impériaux;
Président du Boulé;
avatar
Ioannes Rallis
Admin

Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 199
Localisation : Byzas
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossaire des Titres et fonctions

Message par Ioannes Rallis le Dim 25 Déc - 22:18

R


Referendarios (referendarios): Fonctionnaire ecclésiastique, généralement un diacre, qui assurait la liaison entre le bureau du patriarche et la cour impériale. Il jouait un rôle clé dans les cérémonies impliquant à la fois le Tsar et le patriarche et présentait les nouveaux higoumènes et métropolites au Tsar.

Rhaiktor (recteur): Fonctionnaire impérial chargé d’administrer le palais impérial.

S


Sakellarios (sacellaire):  Le sacellaire est un contrôleur général chargé de la supervision de tous les départements et ministères traitant de finances; il se vit ajouter le qualificatif de megas au XIe siècle. Il existait également un sacellaire ecclésiastique qui jouait un rôle similaire au sein du personnel du patriarche.

stratelátes: Grade Militaire


Scholae palatinae (scholae Palatinae): Membres de la garde impériale d’élite comprenant à l’origine cinq régiments (tagmata) de cinq cents hommes chacun;

Sebastos (sébaste) [σεβαστός, lit. « vénérable »]:  Le titre est  conféré presque exclusivement aux membres de la famille impériale.

Sebastokrator (sébastocrate):  Premier titre de la hiérarchie après celui de Tsar.

Sekretikoi (secrétaires) [σεκρετικοί, de σεκρέτον, « département »]: Terme désignant l’une des trois catégories de fonctionnaires, les deux autres étant les juges et les demokratai. Elle incluait le sakellarios, plusieurs logothetai et chartoularioi, le protasekretis, l’epi tou eidikou, les kouratores et l’orphanotrophos. Leurs principales fonctions étaient financières.

Silentiarios (silentiaire): Fonctionnaires chargés de maintenir le bon ordre durant les audiences impériales.

Spatharios (spatharios) [σπαθάριος, lit. « porteur du glaive »]:  Membre de la garde personnelle du Tsar.

Spatharokandidatos (spatharocandidats): Gardes du palais.

Stratarches (stratarque):  Classe de hauts gradés militaires.

Strategos (général): À l’origine le terme désigne un général d’armée.

Stratopedarkes (stratopédarque): Terme  utilisé pour désigner le général en chef de l’armée.

Strator [στράτωρ, aussi appelé hippokomos]: À l’origine, position dans l’armée romaine pouvant se traduire par « écuyer ». Pouvant être simple soldat ou centurion, le stator voyait entre autres à l’entretien des écuries des hauts dignitaires militaires ou civils. Dans l’empire byzantin, le titre, généralement honorifique, était conféré par un insigne (dia brabeiou axia), en l’occurrence un fouet d’or. L

Subachi (subachi): Dans l’empire ottoman, responsable d’une circonscription administrative, subdivision d’un sandjak, généralement un kâzâ.

Sultan (sultan): Titre halaouite utilisé pour désigner les souverains seldjoukides, puis par les souverains mamelouks. Bien qu’en théorie sous l’autorité du calife, les souverains seldjoukides devinrent en pratique rapidement indépendants.

Symponos (symponos): Avec le logothetes tou praitoriou, l’un des deux assistants de l’éparque de Byzas, plus spécialement chargé des relations avec les corps de métier.

Synkellos (syncelle), lit. « qui partage la même cellule »]:
Homme de confiance d’un Patriarche ou d’un Episkopos et souvent son successeur désigné; le syncelle du patriarche œcuménique de Byzas faisait également partie de la hiérarchie civile.

T


Tagma, pl. tagmata (tagma, pl. tagmata): Unité d’infanterie et de cavalerie d’élite de la taille d’un régiment, constituant l'armée permanente de l’empire.

Toparches (toparque): Fonctionnaire de moyenne importance administrant un district.

Topoteretes (topoteretes): Lieutenant des commandants militaires des thèmes, des commandants des tagmata et de la marine byzantine. Il dirige normalement la moitié de l’unité dont son supérieur a la charge.

Tourmarches (tourmaque): Officier militaire, premier assistant du strategos et gouverneurs des turmes ou districts du thème géographique. Il commandait une turma, détachement de 3 000 hommes. Il y avait de deux à quatre turmai par thème


V


Vestes (vestes): Titre honorifique conféré à d’éminents généraux. Au XIe siècle s’ajouta le titre de protovestes. Ne pas confondre avec vestiarites.

Vestiarites (vestiarite): Officier commandant le corps des vestiaritai qui assuraient la garde rapprochée de l’empereur. Ils remplacèrent progressivement les autres corps de garde de l’empereur à Byzas. Ne doit pas être confondu avec le titre beaucoup plus ancien de vestiarios.

Vestiarios (vestiarios): Fonctionnaire administrant le Trésor public, sorte d’arsenal pour l’armée et la marine où l’on conservait également les objets précieux. Ne pas confondre avec le sakellarios responsable du Trésor i.e. des finances publiques.

Vestitores (vestitores): Fonctionnaires chargés à l’origine de la garde-robe impériale.

Vicarius (vicaire [du préfet du prétoire], lit. « député, assistant »): Haut fonctionnaire de rang vir spectabilis, gouverneur d’un diocèse.

Vigla (garde): Corps de cavalerie d’élite, aussi appelé « arithmos » stationné à Byzas pour garder le palais impérial.

Z

Zoste patrikia (sostè patrikia), lit. « patrice à la ceinture »]: Titre réservé aux femmes et accordé aux dames d’honneur de l’impératrice.

Župan (Joupan) [en serbe : жупан ; en croate: župan]: Titre slave désignant le chef d’une unité territoriale correspondant à une principauté ou à un duché.

_________________
Sa Grâce Ioannès Rallis

Duc de Rallis et du Tsarat;
Duc de Fouq;
Marquis de Vylleine et du Tsarat;
Marquis de Luydres;
Comte d'Aveysan et du Tsarat;
Comte d'Auzaunne;
Vicomte de l'Hausbépine et du Tsarat;
Vicomte de Dentelain;
Baron de Quandale;
Chevalier de la Valette;
Protoasékretis;
Grand Maitre des Ordres Impériaux;
Président du Boulé;
avatar
Ioannes Rallis
Admin

Date d'inscription : 01/11/2016
Messages : 199
Localisation : Byzas
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Glossaire des Titres et fonctions

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum